Ange du Chaos: le FORUM

Forum Officiel
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chiens de Guerre : vos impressions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Cellendhyll
Ange du Chaos
avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Ven 14 Déc - 16:51

Kahengrin a écrit:
En même temps, je ne suis pas sûr qu'il soit plus acceptable si il devient rusé comme le Faucheux. What a Face

Cellendhyll est Cellendhyll... il ne va pas se transformer en Sherlock Holmes. Ni en Nero Wolfe. Il est dans l'action pure, je le veux ainsi, et ça ne changera pas !

Par contre, la réflexion de Sylean concernant Constance est très juste et mérite un débat.
Revenir en haut Aller en bas
Deynie

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2013
Localisation : Centre.

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 3 Jan - 13:12

Avant de commencer, je tiens à dire que j'ai adoré.

Mais si je peux relever quelques trucs qui m'ont posés problème:

-Il est difficile de croire que l'ambassadeur puisse déclencher une guerre ou même juste qu'il puisse couper tout échange économique avec la lumière pour une banque attaquée, des entrepôts brûlés et sa fille enlevée. La lumière est certes responsable de la sécurité de sa ville mais ça ne suffit pas à déclencher une guerre économique ou par les armes. On peut prendre pour exemple l'attaque de l'ambassade des USA à Benghazi en Libye, l'ambassade a été attaquée et l'ambassadeur tué mais il n'y a pas eu de sanctions des USA envers le pays en lui même. Ou bien quand les ambassades de la lumière et des ténèbres ont été brûles, les deux camps n'ont pas lancé de guerre contre les cités franches. Priam et le conseil n'auraient pas dû céder au chantage de l'ambassadeur, car un ambassadeur n'a déjà pas normalement le pouvoir d'enclencher de telles sanctions pour de telles raisons contre la lumière, et donc ou voyait bien qu'il était sous le coup de colère et que c'était des menaces dans le vent.

-Je suis d'accord avec la plupart des réponses de ce topic, ça fait sacrément bizarre de pas avoir le héros au début du livre, directement. Je trouve que ça aurait été bien d’alterner entre chiens de guerre et le héros.

-Va t-il y avoir une explication par rapport au regard de haine lancé par Ines après avoir fellationné (et oui j'invente des mots u_u) même si c'est qu'un détail, je reste sur ma faim sur ce sujet.

-Où est le troisième assassin mandaté par le clan Melfyn? ce serait le personnage mystérieux qui est apparu à la fin?

-La logique aurait voulu que Gamael choisisse ce moment pour réapparaitre vu que le héros a quitté le chaos, il pourrait se dire que peut être le héros libéré de ses engagements, il pourrait essayer de le rallier à sa cause, au moins d'essayer.

-Le guet-append organisé par les chiens de guerre était trop prévisible, malheureusement. On se doutait que vu que vu le nombre de soldats, le seul moyen de les battre c'était de les exploser!

-Il serait intéressant de donner des précisions dans la relation entre la servante du héros et Vicco. Vu le regard qu'elle lui a lancé, je pensais qu'il allait se passer quelque chose.

-Pourquoi alors que la banque fut entièrement fouillée, le seul qui a pu retrouver un indice évident comme un bout de verre, fut le vieux voleur? ça voudrait aussi dire la banque ne fut pas nettoyée depuis ce moment là.

Bon sinon, hormis le début, j'ai pas pu m'arrêter de lire, je l'ai fini d'une traite, passionnant! Moi qui adore l'action je fus servi! Excellent livre, un de ceux que j'ai le plus adoré dans cette saga! Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Cellendhyll
Ange du Chaos
avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 3 Jan - 14:04

Deynie a écrit:
Avant de commencer, je tiens à dire que j'ai adoré.

Mais si je peux relever quelques trucs qui m'ont posés problème:

-Il est difficile de croire que l'ambassadeur puisse déclencher une guerre ou même juste qu'il puisse couper tout échange économique avec la lumière pour une banque attaquée, des entrepôts brûlés et sa fille enlevée. La lumière est certes responsable de la sécurité de sa ville mais ça ne suffit pas à déclencher une guerre économique ou par les armes. On peut prendre pour exemple l'attaque de l'ambassade des USA à Benghazi en Libye, l'ambassade a été attaquée et l'ambassadeur tué mais il n'y a pas eu de sanctions des USA envers le pays en lui même. Ou bien quand les ambassades de la lumière et des ténèbres ont été brûles, les deux camps n'ont pas lancé de guerre contre les cités franches. Priam et le conseil n'auraient pas dû céder au chantage de l'ambassadeur, car un ambassadeur n'a déjà pas normalement le pouvoir d'enclencher de telles sanctions pour de telles raisons contre la lumière, et donc ou voyait bien qu'il était sous le coup de colère et que c'était des menaces dans le vent.

-Je suis d'accord avec la plupart des réponses de ce topic, ça fait sacrément bizarre de pas avoir le héros au début du livre, directement. Je trouve que ça aurait été bien d’alterner entre chiens de guerre et le héros.

-Va t-il y avoir une explication par rapport au regard de haine lancé par Ines après avoir fellationné (et oui j'invente des mots u_u) même si c'est qu'un détail, je reste sur ma faim sur ce sujet.

-Où est le troisième assassin mandaté par le clan Melfyn? ce serait le personnage mystérieux qui est apparu à la fin?

-La logique aurait voulu que Gamael choisisse ce moment pour réapparaitre vu que le héros a quitté le chaos, il pourrait se dire que peut être le héros libéré de ses engagements, il pourrait essayer de le rallier à sa cause, au moins d'essayer.

-Le guet-append organisé par les chiens de guerre était trop prévisible, malheureusement. On se doutait que vu que vu le nombre de soldats, le seul moyen de les battre c'était de les exploser!

-Il serait intéressant de donner des précisions dans la relation entre la servante du héros et Vicco. Vu le regard qu'elle lui a lancé, je pensais qu'il allait se passer quelque chose.

-Pourquoi alors que la banque fut entièrement fouillée, le seul qui a pu retrouver un indice évident comme un bout de verre, fut le vieux voleur? ça voudrait aussi dire la banque ne fut pas nettoyée depuis ce moment là.

Bon sinon, hormis le début, j'ai pas pu m'arrêter de lire, je l'ai fini d'une traite, passionnant! Moi qui adore l'action je fus servi! Excellent livre, un de ceux que j'ai le plus adoré dans cette saga! Bravo!


Hello à toi, Deynie, et merci d'avoir pris le temps de me donner ton sentiment. De l'avoir donné de manière construite qui me permet de me remettre en question et de me clarifier.

Je vais te répondre franchement, comme je le fais toujours.

Non, tu ne peux pas comparer mon univers avec le monde réel, ni les relations diplomatiques de la vraie vie avec celles du monde des Plans.
Et justement, comme je le dis toujours, si puissante peut-elle apparaître, la Lumière n'est que tolérée sur le Plan Primaire par l'Alliance des Citées-Franches.
Et oui, l'ambassadeur est un homme influent et il peut très bien déclencher une guerre économique voire une guerre tout court.
Telle est la logique de mon univers et elle n'a rien à voir avec celle - plus civilisée - des Etats-Unis d'Amérique.
Les Cités Franches peuvent lancer cette guerre, la Lumière et les Ténèbres, eux, n'ont pas intérêt du tout à se lancer dans un tel conflit.

Concernant le début, j'avais envie de changer un peu - j'en suis au 8ème tome et je ne veux pas sombrer dans la routine, c'est ma plus grande peur.
Et personnellement, j'aime vraiment ce côté unité d'élite (The Unit inside) et j'ai voulu développer ce point dans mon univers.
Je conçois cependant que cela aie surpris voire gêné mes lecteurs, mais une fois encore, au risque de déplaire, j'assume mes choix ^^

Petite réflexion au passage sur le cycle : je crois vraiment que si je cherchais à plaire aux lecteurs plutôt qu'à moi-même, mes romans perdraient de leur identité et de leur caractère... et finalement décevraient les lecteurs.
Plus j'avance dans le cycle, plus ça devient casse-gueule... plus vous aimez mes romans, plus vous êtes critiques... c'est le prix à payer ^^

Inès a lancé ce regard car au fond d'elle elle méprise les hommes dans leur ensemble, elle méprise une société qui privilégie les hommes aux dépends des femmes - là tu peux par contre faire l'analogie avec notre monde. Et oui, je suis féministe ^^

Le troisième assassin n'est pas le personnage de la fin du roman...

J'ai hésité sur le fait d'intégrer Gamaël ou non... mais finalement j'ai décidé de ne pas le faire afin de ne pas me noyer sous les personnages. Je n'ai pas du tout envie de faire comme Martin dans le Trône de Fer, pour moi, trop de personnages, ça tue le rythme.
Cependant, Gamaël reviendra à un moment ou un autre ^^

Le guet-apens lors de l'échange d'otage, tu veux dire ?
Ok, j'admets ta critique - bon je ne suis pas le maître du polar, je l'admets et je ne risque pas de revendiquer ce titre ^^.
Mais il est vrai que la Lumière n'avait pas trop le choix et elle avait un avantage numérique certain !

La relation entre Viggo et Cythéria est juste naissante, là encore, j'avais beaucoup de matière à gérer, déjà, et j'ai estimé qu'il valait mieux garder ça pour la suite.
J'en reviens au fait d'écrire un cycle, ce n'est pas évident de planifier à l'avance, de décider ce qu'on doit mettre dans un tome et ce qu'il vaut mieux reporter dans le suivant.

Pour la banque, j'ai bien précisé que Constance l'avait fermée et interdit son accès au personnel habituel. Il est donc logique que le bâtiment n'est pas été nettoyé.
Un (petit) bout de verre sur le sol, j'ai pensé que ça pouvait passer inaperçu pour des gardes, d'autant plus que comme Vargh Loken continue ses attaques sur la ville, la banque finit par être laissée de côté.
Après, ta remarque reste juste, on peut considérer que c'est un peu tiré par les cheveux... là encore, je demande un peu d'indulgence, manifestement le côté enquête policière basée sur les indices, à la Sherlock Holmes, n'est pas un domaine où je suis forcément à mon avantage... je le reconnais humblement.
Je préfère le genre thriller, basé sur l'action et le rythme.

Merci de ton appréciation et bonne année ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Deynie

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2013
Localisation : Centre.

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 3 Jan - 14:46

Citation :
Non, tu ne peux pas comparer mon univers avec le monde réel, ni les relations diplomatiques de la vraie vie avec celles du monde des Plans.
Et justement, comme je le dis toujours, si puissante peut-elle apparaître, la Lumière n'est que tolérée sur le Plan Primaire par l'Alliance des Citées-Franches.
Et oui, l'ambassadeur est un homme influent et il peut très bien déclencher une guerre économique voire une guerre tout court.
Telle est la logique de mon univers et elle n'a rien à voir avec celle - plus civilisée - des Etats-Unis d'Amérique.
Les Cités Franches peuvent lancer cette guerre, la Lumière et les Ténèbres, eux, n'ont pas intérêt du tout à se lancer dans un tel conflit.

Humm, c'est vrai qu'un univers fantasy ne peut être comparé au monde réel. Mais je trouve que c'est quand même paradoxal de lancer une guerre parce qu'il y a des pertes humaines dans la capitale de la lumière, alors que celle ci va faire beaucoup beaucoup plus de morts. Je pensais que c'était parce que l'ambassadeur était troublé par l’enlèvement de sa fille qu'il a sorti ça parce que ça me semblait impossible dans notre monde mais si on ne peut pas comparer, alors ça passe bien, surtout si l'ambassadeur est influent!

Citation :
Concernant le début, j'avais envie de changer un peu - j'en suis au 8ème tome et je ne veux pas sombrer dans la routine, c'est ma plus grande peur.
Et personnellement, j'aime vraiment ce côté unité d'élite (The Unit inside) et j'ai voulu développer ce point dans mon univers.
Je conçois cependant que cela aie surpris voire gêné mes lecteurs, mais une fois encore, au risque de déplaire, j'assume mes choix ^^
Petite réflexion au passage sur le cycle : je crois vraiment que si je cherchais à plaire aux lecteurs plutôt qu'à moi-même, mes romans perdraient de leur identité et de leur caractère... et finalement décevraient les lecteurs.
Plus j'avance dans le cycle, plus ça devient casse-gueule... plus vous aimez mes romans, plus vous êtes critiques... c'est le prix à payer ^^

Je comprends que vous ayez peur de cela! Sans vouloir vous inquiéter c'est le plus gros problème que je rencontre dans les livres que je lis. La rencontre avec l'unité d'élite a été un peu dure mais par la suite, on devient vite intéressés par les membres, donc ça va ^^ Continuez comme cela, pour l'instant ça plait bien aux lecteurs et même au bout de 7 tomes, pas de routine ni de mécontentement à portée de vue, c'est bon signe, ça veut dire que ce qui vous plait, nous plait aussi.

Citation :
Inès a lancé ce regard car au fond d'elle elle méprise les hommes dans leur ensemble, elle méprise une société qui privilégie les hommes aux dépends des femmes - là tu peux par contre faire l'analogie avec notre monde. Et oui, je suis féministe ^^

Ah, je pensais qu'elle avait un grief personnel contre lui, c'est profond quand même... Et oui on le voit bien avec le héros qui donne une leçon à ceux qui ne respectent pas la gent féminine. Je dois avouer que ça m'a fait fait bizarre au début venant d'un guerrier endurci et viril mais on s'y habitue.

Citation :
Le troisième assassin n'est pas le personnage de la fin du roman...

Ah.

Citation :
J'ai hésité sur le fait d'intégrer Gamaël ou non... mais finalement j'ai décidé de ne pas le faire afin de ne pas me noyer sous les personnages. Je n'ai pas du tout envie de faire comme Martin dans le Trône de Fer, pour moi, trop de personnages, ça tue le rythme.
Cependant, Gamaël reviendra à un moment ou un autre ^^

Je trouve que ça passe quand même bien dans le trône de fer mais si vous le sentez pas alors ça doit être mieux avec peu de personnages.

Citation :
La relation entre Viggo et Cythéria est juste naissante, là encore, j'avais beaucoup de matière à gérer, déjà, et j'ai estimé qu'il valait mieux garder ça pour la suite.
J'en reviens au fait d'écrire un cycle, ce n'est pas évident de planifier à l'avance, de décider ce qu'on doit mettre dans un tome et ce qu'il vaut mieux reporter dans le suivant.

Ah c'est pour la suite ^^ J'imagine bien la difficulté malgré que je n'aie jamais écrit de roman.

Citation :
Pour la banque, j'ai bien précisé que Constance l'avait fermée et interdit son accès au personnel habituel. Il est donc logique que le bâtiment n'est pas été nettoyé.
Un (petit) bout de verre sur le sol, j'ai pensé que ça pouvait passer inaperçu pour des gardes, d'autant plus que comme Vargh Loken continue ses attaques sur la ville, la banque finit par être laissée de côté.
Après, ta remarque reste juste, on peut considérer que c'est un peu tiré par les cheveux... là encore, je demande un peu d'indulgence, manifestement le côté enquête policière basée sur les indices, à la Sherlock Holmes, n'est pas un domaine où je suis forcément à mon avantage... je le reconnais humblement.
Je préfère le genre thriller, basé sur l'action et le rythme.

C'est moi qui suis trop exigeant sur ce coup ^^

Merci à vous pour votre saga et bonne année à vous aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Cellendhyll
Ange du Chaos
avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 3 Jan - 16:13

[quote="Deynie"]

Humm, c'est vrai qu'un univers fantasy ne peut être comparé au monde réel. Mais je trouve que c'est quand même paradoxal de lancer une guerre parce qu'il y a des pertes humaines dans la capitale de la lumière, alors que celle ci va faire beaucoup beaucoup plus de morts. Je pensais que c'était parce que l'ambassadeur était troublé par l’enlèvement de sa fille qu'il a sorti ça parce que ça me semblait impossible dans notre monde mais si on ne peut pas comparer, alors ça passe bien, surtout si l'ambassadeur est influent!

Je serai plus à l'aise si tu me tutoyais, au fait !

Mais l'être humain est un puits de paradoxe ! Le nombre de fois où l'homme a prétendu faire le bien et en fait il n'a fait que massacrer ses semblables, sous des prétextes de religion, par exemple, est incalculable !
Et quand Bush déclare la guerre à l'Irak sous prétexte que Saddam Hussein est un dictateur... on sait très bien le fondement des choses à ce sujet... le pétrole et la réélection de Bush, rien d'autre !

Et oui, effectivement, dans mon roman, l'ambassadeur va trop loin, il est ulcéré par le fait que sa fille soit en danger et cela explique en partie sa réaction violente.
Sans parler du fait que l'Empire de Lumière n'est pas un allié pour l'Alliance, juste un partenaire qu'elle tolère.

Pour Martin, ce ne sont que mes goûts personnels, il écrit très bien, il a créé un univers qui me plait beaucoup mais selon moi il y a trop de personnages, on s'y perd (moins maintenant que les romans sont parus depuis un certain temps mais à l'époque tu devais attendre un an la suite). Je préfère ne pas suivre cette voie ce qui d'ailleurs n'enlève rien à son talent. Et de fait, d'autres lecteurs semblent penser comme moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Deynie

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2013
Localisation : Centre.

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 3 Jan - 16:51

Citation :
Mais l'être humain est un puits de paradoxe ! Le nombre de fois où l'homme a prétendu faire le bien et en fait il n'a fait que massacrer ses semblables, sous des prétextes de religion, par exemple, est incalculable !
Et quand Bush déclare la guerre à l'Irak sous prétexte que Saddam Hussein est un dictateur... on sait très bien le fondement des choses à ce sujet... le pétrole et la réélection de Bush, rien d'autre !

Et oui, effectivement, dans mon roman, l'ambassadeur va trop loin, il est ulcéré par le fait que sa fille soit en danger et cela explique en partie sa réaction violente.
Sans parler du fait que l'Empire de Lumière n'est pas un allié pour l'Alliance, juste un partenaire qu'elle tolère.

Pour Martin, ce ne sont que mes goûts personnels, il écrit très bien, il a créé un univers qui me plait beaucoup mais selon moi il y a trop de personnages, on s'y perd (moins maintenant que les romans sont parus depuis un certain temps mais à l'époque tu devais attendre un an la suite). Je préfère ne pas suivre cette voie ce qui d'ailleurs n'enlève rien à son talent. Et de fait, d'autres lecteurs semblent penser comme moi ^^

Comme tu veux Smile

Certes, vu comme ça! La nature de l'homme revient toujours au galop même dans les livres de fantasy où on se perd pourtant dans d'autres mondes.

Oui bien sûr, les goûts et les couleurs ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kahengrin
Soldat du Chaos
avatar

Messages : 674
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : quelque part entre la réalité et mes rêves,... enfin je crois

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 3 Jan - 20:34

Et des regimes politiques.
C'est plus facile pour un roi d'entrer en guerre que pour un dirigeant de democracie (quoique...), experience personnelle tiré des jeux civilisations, où le parlement ne me laisse pas faire la guerre tranquille, surtout quand ma victoire est assurée.

J'ai fini Chien de Guerre cette semaine (cadeau de Noël, mais ce n'était pas le seul livre).
Et comme quelqu'un a deja ouvert le feu des rafales d'interrogation, je suis.


-est ce que le Nodus a perdu tous les membre touchés sur l'esplanade, ou ont ils des survivants "miraculés"? Ils ont été "éliminés très tôt dans l'action" sur le bord de l'esplanade, mais justement finalement à proximité des guérisseurs. je pensais à Morten et son carreau dans la gorge.

-l'Homme-Gris, pourrait il s'agir d'une femme?
Spoiler:
 
Soit dit en passant il semble être le pendant de Morion et il y a fort à parier qu'ils vont s'affronter.

-et ce pourrait être Irina, le nouveau cardinal de l'Orage (la cardinale?). Ses regard sur Cellendhyl m'interpellent.
Spoiler:
 

-après usage du Hyoshi'Nin, Belle de mort se met à pulser. Enfin je crois. Sous l’hypothèse que je n'ai pas lu un CdG d'une autre dimension mais bien de celle là ( oui, j'ai l'impression d'avoir accés à d'autres univers. C'est vérifié dans le cas de la nourriture. Il parait que je sauve un moyen age alternatif de la famine avec ce que j'avale.), et que ce n'est pas mo imagination (possible aussi), qu'est ce que c'est? Un echo d'Arasul? Maurice qui fait encore des siennes pour armer convenablement son champion ( et copie honteusement Arasul au passage)....

-avec le cercueil vide et le "témoignage" de Varg Loken (en sus des bidouilles de Morion), Cellendhyl va s’intéresser à ce qui est arrivé à sa mère . Mais Priam aussi surement .
1) C’était clairement une "personne importante" pour lui au vu des sous-entendus.
2) l'echange avec Loken
3) Cellendhyl va y fourer son nez.
Tout Pantin de la loge noir qu'il est, il ne va surement pas rester inactif.
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir
Soldat du Chaos
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 27
Localisation : région parisienne

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 3 Jan - 21:46

Pour l'Homme-Gris, je parierai plutôt sur l'intendant que Constance à présenté à Cell' au cours d'une soirée.
Si mes souvenirs sont bons et que j'ai bien tout compris, il est la personne ayant demandé à la mangeuse d'hommes de la cour de s'intéresser à l'adhan.
De plus, il paraissait décontenancer quand Cell' a parlé de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Roromain

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 23
Localisation : Saumur

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 3 Jan - 22:43

Bon bah j'ai eu le roman aujourd'hui... et je l'ai finie ! ^^ Franchement j'apprécie toujours autant le style efficace et sans lourdeur de notre cher auteur ^^. Comme certain, j'ai trouvé le début un tantinet trop long, mais finalement le rythme y étais ! Notre cher Michel Robert vient de passer dans mes auteurs de références avec ce tome 8 très réussi Smile .
Revenir en haut Aller en bas
nakor
Soldat du Chaos
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 05/07/2011
Age : 33
Localisation : dans ton dressing

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Ven 4 Jan - 0:13

tome 8? Sacrément en avance Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cellendhyll
Ange du Chaos
avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Ven 4 Jan - 10:11

Kahengrin a écrit:
Et des regimes politiques.
C'est plus facile pour un roi d'entrer en guerre que pour un dirigeant de democracie (quoique...), experience personnelle tiré des jeux civilisations, où le parlement ne me laisse pas faire la guerre tranquille, surtout quand ma victoire est assurée.

J'ai fini Chien de Guerre cette semaine (cadeau de Noël, mais ce n'était pas le seul livre).
Et comme quelqu'un a deja ouvert le feu des rafales d'interrogation, je suis.


-est ce que le Nodus a perdu tous les membre touchés sur l'esplanade, ou ont ils des survivants "miraculés"? Ils ont été "éliminés très tôt dans l'action" sur le bord de l'esplanade, mais justement finalement à proximité des guérisseurs. je pensais à Morten et son carreau dans la gorge.

-l'Homme-Gris, pourrait il s'agir d'une femme?
Spoiler:
 
Soit dit en passant il semble être le pendant de Morion et il y a fort à parier qu'ils vont s'affronter.

-et ce pourrait être Irina, le nouveau cardinal de l'Orage (la cardinale?). Ses regard sur Cellendhyl m'interpellent.
Spoiler:
 

-après usage du Hyoshi'Nin, Belle de mort se met à pulser. Enfin je crois. Sous l’hypothèse que je n'ai pas lu un CdG d'une autre dimension mais bien de celle là ( oui, j'ai l'impression d'avoir accés à d'autres univers. C'est vérifié dans le cas de la nourriture. Il parait que je sauve un moyen age alternatif de la famine avec ce que j'avale.), et que ce n'est pas mo imagination (possible aussi), qu'est ce que c'est? Un echo d'Arasul? Maurice qui fait encore des siennes pour armer convenablement son champion ( et copie honteusement Arasul au passage)....

-avec le cercueil vide et le "témoignage" de Varg Loken (en sus des bidouilles de Morion), Cellendhyl va s’intéresser à ce qui est arrivé à sa mère . Mais Priam aussi surement .
1) C’était clairement une "personne importante" pour lui au vu des sous-entendus.
2) l'echange avec Loken
3) Cellendhyl va y fourer son nez.
Tout Pantin de la loge noir qu'il est, il ne va surement pas rester inactif.

Alors il y a des choses sur lesquelles je ne peux pas répondre... car les réponses viendront dans la suite du cycle...

Morten est bel et bien mort. Les autres Nodus ont survécu

L'Homme-Gris est un homme. On le voit à la cour lors des soirées. On peut effectivement penser qu'il est proche de Priam. Ils se connaissent depuis des années.

Priam ne veut pas s'intéresser à la mort des parents de Cellendhyll. Au contraire, il essaie de chasser cette histoire de sa mémoire. Il refuse à tout prix de réveiller le passé.

La dague peut très bien avoir gardé une infime trace de l'essence d'Arasul mais ce n'est pas sûr non plus...

J'espère avoir répondu au mieux...

Si vous avez d'autres questions, vous savez où me trouver ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ellvanthyell
Soldat du Chaos
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 04/10/2012
Age : 24
Localisation : Yvelines/Mayence (Allemagne)

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Ven 4 Jan - 19:02


Moi je tiens tout de même à dire que, même après 7 livres (sans compter les autres annexes ou nouvelles sagas) je reste un grand appréciateur de ton travail Michel. J'adore l’ambiance, les personnages, tous plus singuliers et crédibles les uns les autres... franchement, c'est un vrai plaisir que de se plonger dans cet univers !
Jamais un temps mort, jamais une description en trop... Je trouve ça vraiment bien. Effectivement, plus la série continue, plus ça devient casse gueule avec les personnages différents et les intrigues, surtout que tu viens de te rajouter un assassin mystère, la mort non élucidée des parents de Cell et une organisation secrète très puissante Razz Mais je ne peut que tirer mon chapeau tout de même !

Bonne chance pour la suite, je prie pour que la fin d'année arrive vite !! (*OUPS* on est juste le 4 janvier ^^).
Revenir en haut Aller en bas
Cellendhyll
Ange du Chaos
avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Ven 4 Jan - 23:32

Ellvanthyell a écrit:

Moi je tiens tout de même à dire que, même après 7 livres (sans compter les autres annexes ou nouvelles sagas) je reste un grand appréciateur de ton travail Michel. J'adore l’ambiance, les personnages, tous plus singuliers et crédibles les uns les autres... franchement, c'est un vrai plaisir que de se plonger dans cet univers !
Jamais un temps mort, jamais une description en trop... Je trouve ça vraiment bien. Effectivement, plus la série continue, plus ça devient casse gueule avec les personnages différents et les intrigues, surtout que tu viens de te rajouter un assassin mystère, la mort non élucidée des parents de Cell et une organisation secrète très puissante Razz Mais je ne peut que tirer mon chapeau tout de même !

Bonne chance pour la suite, je prie pour que la fin d'année arrive vite !! (*OUPS* on est juste le 4 janvier ^^).


Merci beaucoup Embarassed bounce
Revenir en haut Aller en bas
Erudia

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 32
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Dim 6 Jan - 20:04

Bonjour à tous,

Je viens livrer mes franches impressions sur ce tome 7:

Avant cela, il me faut avouer que j'appréhendais la lecture de ce tome, la retardait le plus possible en me disant "oh c'est juste un tome de transition qui va pas changer grand chose..."...au final c'est le tome que j'ai lu le plus rapidement de tous king ! (Je l'ai démarré il y a à peine quelques petits jours et j'essaye toujours de bien prendre mon temps et de pas bâcler la lecture d'un livre qu'un auteur aura mis du temps à peaufiner)

Le début est parfait, rythmé, on est tout de suite sous tension avec cette évasion et on rentre instantanément dans le bouquin en découvrant les Chiens de guerre et leur niveau très élevé.
Globalement ce qui m'a encore une fois vraiment plus c'est l'écriture à la fois raffinée, fluide, très précise et simple; le plaisir et le divertissement qui restent les mots d'ordre encore une fois à travers les bastons, les ébats amoureux, les descriptions alléchantes des divers plats(surtout le "lit de pommes de terre baignant dans la sauce..." lol), le charisme des protagonistes principaux...

Ce que j'ai moins aimé en restant centré sur ce tome est l'énorme chute de charisme, de respect, de crainte inconsciente autour du personnage de Priam ! J'ai pas compris car de ce que j'ai pu ressentir depuis le début du cycle c'est que déjà les puissants sont presque intouchables et ont souvent plusieurs coups d'avance alors les empereurs comme Priam ou Ellvanthyell ???
Il a été traîné dans la boue aussi bien au sens propre qu'au sens figuré alors qu'il possédait à nos yeux de lecteur l'un des plus gros charismes de la série si ce n'est le plus gros, il se fait berné voir manipulé de plusieurs côtés simultanément, c'est à se demander comment il est arrivé à ce poste ou bien si ce n'est pas un vulgaire pion qui a été placé là !? Il s'excuse trop de fois pour un empereur et semble tâtonner dans ses choix...voir saisir des occasions un peu comme avec l'allégeance forcée de Cell...

Malgré que la recette fonctionne toujours, j'ai trouvé redondant que l'intrigue soit encore une fois ficelée autour d'une vengeance, que Cell se retrouve toujours au milieu d'une manigance après une enquête infructueuse et difficile (je trouve toujours ça très crédible mais là répétitif) ou qu'il ait toujours les mêmes réflexions (répétitives dans le même tome) intérieures à savoir qu'il déteste les mondanités, les fêtes ayant pour seul but de se montrer à la noblesse...

Mes craintes (surement infondées): -Que les choses se développent surtout autour de la cité de lumière et de ses intrigues politico-familiales avec toujours les mêmes intervenants au second plan à savoir Rathe ou quelques visites de Morion...au dépend du reste du monde des plans qui a un potentiel énorme (y a qu'à voir avec le tome sur le plan des sanghs qui reste pour moi et beaucoup le meilleur de tout le cycle), d'autres décors que les alentours de Tygarde, au dépend de l'intrigue plus globale des plans ! (J'avais parié sur la mort de Rathe mais je me suis trompé Basketball )

En revanche une question me turlupine au sujet de l'évolution du personnage principal, il a cotoyé de près ou de loin la lumière, le chaos et les ténèbres. Ces deux derniers l'ont récompensé comme il se doit par on va dire la dague noir d'un côté et le coeur de loki de l'autre qui font maintenant partis intégrante de la définition même de Cell et on voit Priam dire à Cell qu'il saura le récompenser de lui avoir sauvé la vie alors doit-on s'attendre à ce qu'il reçoive un "cadeau" d'une ampleur comparable à ce qu'il a reçu du chaos ou des ténèbres ? Quelque chose pour mieux maîtriser ses pouvoirs spéciaux par exemple ?

Encore une fois, je tiens à dire que j'ai apprécié la lecture de ce tome surtout avec un style pareil et surtout parce qu'il s'agit d'un cycle purement créatif de A à Z, ce qui est de plus en plus rare et le plus difficile !

Encore Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Sylean
Padawan du Chaos
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Lun 7 Jan - 7:13

Erudia a écrit:


Ce que j'ai moins aimé en restant centré sur ce tome est l'énorme chute de charisme, de respect, de crainte inconsciente autour du personnage de Priam !

Je suis tout à fait d'accord avec ce point. Ça m'a également beaucoup étonné.

_________________
"Ce qu'on ne peut éviter, il faut l'embrasser".
W.S.
Revenir en haut Aller en bas
Cellendhyll
Ange du Chaos
avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Lun 7 Jan - 12:28

Erudia a écrit:
Bonjour à tous,

Je viens livrer mes franches impressions sur ce tome 7:

Avant cela, il me faut avouer que j'appréhendais la lecture de ce tome, la retardait le plus possible en me disant "oh c'est juste un tome de transition qui va pas changer grand chose..."...au final c'est le tome que j'ai lu le plus rapidement de tous king ! (Je l'ai démarré il y a à peine quelques petits jours et j'essaye toujours de bien prendre mon temps et de pas bâcler la lecture d'un livre qu'un auteur aura mis du temps à peaufiner)

Le début est parfait, rythmé, on est tout de suite sous tension avec cette évasion et on rentre instantanément dans le bouquin en découvrant les Chiens de guerre et leur niveau très élevé.
Globalement ce qui m'a encore une fois vraiment plus c'est l'écriture à la fois raffinée, fluide, très précise et simple; le plaisir et le divertissement qui restent les mots d'ordre encore une fois à travers les bastons, les ébats amoureux, les descriptions alléchantes des divers plats(surtout le "lit de pommes de terre baignant dans la sauce..." lol), le charisme des protagonistes principaux...

Ce que j'ai moins aimé en restant centré sur ce tome est l'énorme chute de charisme, de respect, de crainte inconsciente autour du personnage de Priam ! J'ai pas compris car de ce que j'ai pu ressentir depuis le début du cycle c'est que déjà les puissants sont presque intouchables et ont souvent plusieurs coups d'avance alors les empereurs comme Priam ou Ellvanthyell ???
Il a été traîné dans la boue aussi bien au sens propre qu'au sens figuré alors qu'il possédait à nos yeux de lecteur l'un des plus gros charismes de la série si ce n'est le plus gros, il se fait berné voir manipulé de plusieurs côtés simultanément, c'est à se demander comment il est arrivé à ce poste ou bien si ce n'est pas un vulgaire pion qui a été placé là !? Il s'excuse trop de fois pour un empereur et semble tâtonner dans ses choix...voir saisir des occasions un peu comme avec l'allégeance forcée de Cell...

Malgré que la recette fonctionne toujours, j'ai trouvé redondant que l'intrigue soit encore une fois ficelée autour d'une vengeance, que Cell se retrouve toujours au milieu d'une manigance après une enquête infructueuse et difficile (je trouve toujours ça très crédible mais là répétitif) ou qu'il ait toujours les mêmes réflexions (répétitives dans le même tome) intérieures à savoir qu'il déteste les mondanités, les fêtes ayant pour seul but de se montrer à la noblesse...

Mes craintes (surement infondées): -Que les choses se développent surtout autour de la cité de lumière et de ses intrigues politico-familiales avec toujours les mêmes intervenants au second plan à savoir Rathe ou quelques visites de Morion...au dépend du reste du monde des plans qui a un potentiel énorme (y a qu'à voir avec le tome sur le plan des sanghs qui reste pour moi et beaucoup le meilleur de tout le cycle), d'autres décors que les alentours de Tygarde, au dépend de l'intrigue plus globale des plans ! (J'avais parié sur la mort de Rathe mais je me suis trompé Basketball )

En revanche une question me turlupine au sujet de l'évolution du personnage principal, il a cotoyé de près ou de loin la lumière, le chaos et les ténèbres. Ces deux derniers l'ont récompensé comme il se doit par on va dire la dague noir d'un côté et le coeur de loki de l'autre qui font maintenant partis intégrante de la définition même de Cell et on voit Priam dire à Cell qu'il saura le récompenser de lui avoir sauvé la vie alors doit-on s'attendre à ce qu'il reçoive un "cadeau" d'une ampleur comparable à ce qu'il a reçu du chaos ou des ténèbres ? Quelque chose pour mieux maîtriser ses pouvoirs spéciaux par exemple ?

Encore une fois, je tiens à dire que j'ai apprécié la lecture de ce tome surtout avec un style pareil et surtout parce qu'il s'agit d'un cycle purement créatif de A à Z, ce qui est de plus en plus rare et le plus difficile !

Encore Merci.


Salut Erudia,

tout d'abord merci d'avoir pris le temps de me donner ton sentiment sur le T7. Certes, je dis ça souvent mais je vous assure que c'est une vraie richesse pour moi que d'avoir un retour construit sur mes romans.

Je n'ai pas le sentiment d'avoir une écriture raffinée, je dirais plutôt qu'elle est efficace, mais je reçois le compliment à sa juste mesure !

Concernant Priam, tu n'es pas le seul à faire cette réflexion, oui, Priam dans ce roman tombe de son piédestal et je trouve ça très bien. J'aime bien bousculer les conventions de la Fantasy et je voulais démontrer - à l'instar d'Ellvanthyell - que si puissants sont les hommes, ils restent des hommes, des hommes imparfaits avec des défauts. Contrairement à vous, lecteurs, je n'ai jamais vu en lui un homme parfait !

Et pour que l'affrontement avec Vargh Loken prenne du sens, il fallait que Priam ne soit pas à l'apogée de ses pouvoirs, qu'il soit démuni, même face aux Chiens de Guerre. C'est pour cela que l'Empereur se retrouve dans les marais, privé de sa puissante magie.

De plus, oui, il est faillible, oui, il est manipulé par l'Homme Gris et c'est voulu. J'assume.

Il s'excuse, certes, mais pas vis à vis de n'importe qui... Vous ne savez pas tout, loin de là, sur Priam et ses rapports avec Cellendhyll, et j'espère que vous comprendrez mieux ses liens avec l'Adhan dans la suite du cycle.

Je suis conscient de cet aspect répétitif, c'est même l'une des raisons pour laquelle je dis qu'écrire un cycle devient de plus en plus casse-gueule !
La vengeance est un aspect de l'humanité qui me fascine, c'est un formidable levier que j'emploierais sans doute encore.
Et ce moteur était tout à fait logique pour animer le personnage de Loken, d'autant que ça me permet de développer une nouvelle trame basée sur les parents de l'Ange...

Du reste, tu as raison concernant Cellendhyll, il a un côté répétitif, lui aussi, et je dois faire attention à ce sujet. Mais l'Adhan est un homme prisonnier de son caractère et il me semble illogique que soudain il prenne plaisir aux mondanités.

Tu as également raison, je n'exploite pas l'univers des Plans à sa juste mesure, il faudrait que je fasse beaucoup plus voyager Cellendhyll. Mais pour le moment, je dois suivre la suite logique de la trame que j'ai mis en place. J'espère cependant pouvoir ouvrir sur de nouveaux horizons mais c'est impossible de tout caser dans un seul tome !

C'est même pour ça que dans le T8, Cellendhyll va tout abandonner pour porter secours à son vieux pote le Loki !

Sache que ce n'est pas si simple de gérer un tel univers, autant de personnages, avec tout le matériau qu'il me reste encore à exploiter... Gamaël, la Melfynn, les Smaughs, ne sont que quelques uns des éléments en attente... et je dois en même respecter la suite logique de ce que je mets en place. Que de noeuds au cerveau je me fais !

De même les interrogations continuelles de l'Adhan sur sa vie sentimentales deviennent lassantes, j'en ai pleinement conscience à travers vos remarques, et il est grand temps que je le fasse évoluer à ce sujet - j'essaie notamment de le faire dans le tome 8.

Il me faudrait presque abandonner le cycle pendant un an ou deux afin de m'aérer la tête mais alors je risquerais trop de me faire écharper par mes lectrices et mes lecteurs !

Il faut cependant avoir à l'esprit que Cellendhyll est un homme qui se pose beaucoup de questions, à l'instar de son créateur et qu'il est d'un caractère entier. L'Ange est un homme prisonnier de lui-même avant tout, il doit briser cette carapace mais cela demande un peu de temps. Il ne va pas se transfigurer sur un claquement de doigts ! Mais je l'avoue ce côté "plaintif" me dérange et il faut vraiment que je trouve la parade.

Concernant une récompense possible de Priam, là aussi, je suis engagé sur un terrain casse-gueule... trop de pouvoir, tue le pouvoir, je dois donc faire attention à ne pas rendre Cellendhyll invincible - on me "reproche" déjà cet aspect chez lui... même si, quand on y regarde de près, il se fait quand même tabasser au moins une fois par tome !
Et pour cette récompense, je n'ai encore rien décidé... je suis loin d'avoir toutes les réponses, hélas, et j'avance pas à pas.

Merci donc de ta contribution Smile

Sur ce, les vacances scolaires étant terminées, les enfants de retour à l'école, je vais tenter de rattraper mon retard et de poursuivre l'écriture de ce putain de T8 truffé de trous !

Bonne année !
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir
Soldat du Chaos
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 27
Localisation : région parisienne

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Lun 7 Jan - 13:37

Citation :
Il s'excuse, certes, mais pas vis à vis de n'importe qui... Vous ne savez pas tout, loin de là, sur Priam et ses rapports avec Cellendhyll, et j'espère que vous comprendrez mieux ses liens avec l'Adhan dans la suite du cycle.

Essaierais-tu de nous dire que Cellendhyll serai le fils illégitime de Priam? Après tout, lors d'une discussion entre l'Homme-Gris et Priam à propos de l'affaire Vargh Loken, il est fait mention que Priam aurai mis sa virilité dans le mauvais trous en parlant, du moins en peut-on le déduire d'après le contexte, de la mère de Cell'.
Revenir en haut Aller en bas
Sylean
Padawan du Chaos
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Lun 7 Jan - 14:22

Je suis tout à fait curieux de lire la réponse à cette question ! Smile

_________________
"Ce qu'on ne peut éviter, il faut l'embrasser".
W.S.
Revenir en haut Aller en bas
Cellendhyll
Ange du Chaos
avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Lun 7 Jan - 15:19

Fenrir a écrit:
Citation :
Il s'excuse, certes, mais pas vis à vis de n'importe qui... Vous ne savez pas tout, loin de là, sur Priam et ses rapports avec Cellendhyll, et j'espère que vous comprendrez mieux ses liens avec l'Adhan dans la suite du cycle.

Essaierais-tu de nous dire que Cellendhyll serai le fils illégitime de Priam? Après tout, lors d'une discussion entre l'Homme-Gris et Priam à propos de l'affaire Vargh Loken, il est fait mention que Priam aurai mis sa virilité dans le mauvais trous en parlant, du moins en peut-on le déduire d'après le contexte, de la mère de Cell'.

Tu crois que si tel était le cas, je te répondrai ici, sur le forum ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Echo du chaos
Soldat du Chaos
avatar

Messages : 460
Date d'inscription : 12/09/2012

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Lun 7 Jan - 19:23

C'est marrant je voyais bien Cell' comme le fils de Priam, d'ailleurs son père le savait-il? Rolling Eyes

Et pour BdM je verrai bien du sang d'arasul mélangé avec l'alliage, ce qui les lieraient ad eternam.... Twisted Evil mais qui sont les Arrow Arrow Question Question Question

J'ai pas encore le 7 car pas encore les moyens.
Et mes excuses car ce ne sont pas mes impressions mais mes ressentis Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Erudia

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 32
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Lun 7 Jan - 21:20

Citation :
Salut Erudia,

tout d'abord merci d'avoir pris le temps de me donner ton sentiment sur le T7. Certes, je dis ça souvent mais je vous assure que c'est une vraie richesse pour moi que d'avoir un retour construit sur mes romans.

Je n'ai pas le sentiment d'avoir une écriture raffinée, je dirais plutôt qu'elle est efficace, mais je reçois le compliment à sa juste mesure !

Concernant Priam, tu n'es pas le seul à faire cette réflexion, oui, Priam dans ce roman tombe de son piédestal et je trouve ça très bien. J'aime bien bousculer les conventions de la Fantasy et je voulais démontrer - à l'instar d'Ellvanthyell - que si puissants sont les hommes, ils restent des hommes, des hommes imparfaits avec des défauts. Contrairement à vous, lecteurs, je n'ai jamais vu en lui un homme parfait !

Et pour que l'affrontement avec Vargh Loken prenne du sens, il fallait que Priam ne soit pas à l'apogée de ses pouvoirs, qu'il soit démuni, même face aux Chiens de Guerre. C'est pour cela que l'Empereur se retrouve dans les marais, privé de sa puissante magie.

De plus, oui, il est faillible, oui, il est manipulé par l'Homme Gris et c'est voulu. J'assume.

Il s'excuse, certes, mais pas vis à vis de n'importe qui... Vous ne savez pas tout, loin de là, sur Priam et ses rapports avec Cellendhyll, et j'espère que vous comprendrez mieux ses liens avec l'Adhan dans la suite du cycle.

Je suis conscient de cet aspect répétitif, c'est même l'une des raisons pour laquelle je dis qu'écrire un cycle devient de plus en plus casse-gueule !
La vengeance est un aspect de l'humanité qui me fascine, c'est un formidable levier que j'emploierais sans doute encore.
Et ce moteur était tout à fait logique pour animer le personnage de Loken, d'autant que ça me permet de développer une nouvelle trame basée sur les parents de l'Ange...

Du reste, tu as raison concernant Cellendhyll, il a un côté répétitif, lui aussi, et je dois faire attention à ce sujet. Mais l'Adhan est un homme prisonnier de son caractère et il me semble illogique que soudain il prenne plaisir aux mondanités.

Tu as également raison, je n'exploite pas l'univers des Plans à sa juste mesure, il faudrait que je fasse beaucoup plus voyager Cellendhyll. Mais pour le moment, je dois suivre la suite logique de la trame que j'ai mis en place. J'espère cependant pouvoir ouvrir sur de nouveaux horizons mais c'est impossible de tout caser dans un seul tome !

C'est même pour ça que dans le T8, Cellendhyll va tout abandonner pour porter secours à son vieux pote le Loki !

Sache que ce n'est pas si simple de gérer un tel univers, autant de personnages, avec tout le matériau qu'il me reste encore à exploiter... Gamaël, la Melfynn, les Smaughs, ne sont que quelques uns des éléments en attente... et je dois en même respecter la suite logique de ce que je mets en place. Que de noeuds au cerveau je me fais !

De même les interrogations continuelles de l'Adhan sur sa vie sentimentales deviennent lassantes, j'en ai pleinement conscience à travers vos remarques, et il est grand temps que je le fasse évoluer à ce sujet - j'essaie notamment de le faire dans le tome 8.

Il me faudrait presque abandonner le cycle pendant un an ou deux afin de m'aérer la tête mais alors je risquerais trop de me faire écharper par mes lectrices et mes lecteurs !

Il faut cependant avoir à l'esprit que Cellendhyll est un homme qui se pose beaucoup de questions, à l'instar de son créateur et qu'il est d'un caractère entier. L'Ange est un homme prisonnier de lui-même avant tout, il doit briser cette carapace mais cela demande un peu de temps. Il ne va pas se transfigurer sur un claquement de doigts ! Mais je l'avoue ce côté "plaintif" me dérange et il faut vraiment que je trouve la parade.

Concernant une récompense possible de Priam, là aussi, je suis engagé sur un terrain casse-gueule... trop de pouvoir, tue le pouvoir, je dois donc faire attention à ne pas rendre Cellendhyll invincible - on me "reproche" déjà cet aspect chez lui... même si, quand on y regarde de près, il se fait quand même tabasser au moins une fois par tome !
Et pour cette récompense, je n'ai encore rien décidé... je suis loin d'avoir toutes les réponses, hélas, et j'avance pas à pas.

Merci donc de ta contribution Smile

Sur ce, les vacances scolaires étant terminées, les enfants de retour à l'école, je vais tenter de rattraper mon retard et de poursuivre l'écriture de ce putain de T8 truffé de trous !

Bonne année !

Merci d'un retour aussi rapide et je me permet également de rajouter que tu n'es pas le seul à voir ces échanges comme une richesse, ça va dans les deux sens car c'est pas tout les jours qu'on peut discuter aussi librement de romans de fantasy directement avec l'auteur et d'avoir un point de vue habituellement hors de portée.

A l'instar de tous ceux qui rodent autour de ce forum, je lis énormément, plusieurs dizaines de pavés par an, des gros titres...et j'insiste à dire que ton style est vraiment bon et agréable, il est militaire en quelque sorte mais très précis, léger et subtil quand il faut. C'est en partie pour ça qu'on a du mal à lâcher un de tes bouquins avant de l'avoir fini, pour moi le talent c'est avant tout de ne pas rendre la lecture pénible et là c'est le contraire avec en plus une écriture riche, d'être le plus précis et concis possible dans le transfert d'imagination et il y a bien peu de bouquins même les meilleurs qui ont 20/20 à ce petit jeu.

Concernant ma remarque sur Priam, je dois avouer que je prêchais le faux pour savoir le vrai Very Happy , car ce n'est pas nouveau en fin de compte, depuis le début du cycle tu n'as pas changé ta façon de traiter les empereurs (c'est à dire comme des humains à la base), Arazul se fait piéger, annihiler et serais sans doute mort sans Cell...ou encore Ellvanthyell fait état de traits tout à fait "humains" dans l'erreur commise en châtiant injustement Cell et provoquant du même coup une énorme perte pour le chaos (selon moi c'est qu'il lui impute inconsciemment la disparition d'Estrée surtout...). Donc oui, c'est bien le lecteur qui analyse mal ou qui se goure en criant au scandale par rapport à ce qui arrive à Priam dans le T7 !

Pour toi ça à l'air de rien mais MERCI pour cette révélation pour patienter vis à vis de ce qu'il va se passer en partie dans le T8, j'en salive déjà !

Si tu nous laisse en plan pendant deux ans, je serai le premier à monter un escadron comparable à celui des chiens de guerre pour mener à bien la mission "Éviter le suicide des fans en forçant Michel Robert à reprendre le travail"

D'ailleurs au passage, j'oubliais de dire que le début du livre est vraiment très bien réussi un peu comme le début de "Gueritarish" voir mieux car en plus d'une scène d'action importante à travers l'évasion il y a aussi la présentation troublante d'individus au moins aussi bon que les agents du chaos et que du coup les chiens de guerre aussi sont bien faits et captaient l'attention juste par leur présence durant tout le roman.
Revenir en haut Aller en bas
Kahengrin
Soldat du Chaos
avatar

Messages : 674
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : quelque part entre la réalité et mes rêves,... enfin je crois

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Mar 8 Jan - 9:13

Personnellement, j’apprécie le traitement de Priam. La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille pour les puissants. Même si on fait semblant de se désintéresser des affaires de l'empire et que l'on va à répétition dans une retraite éloigné près d'un lac pour pécher. Et surtout quand on se laisse manipuler par une eminence grise qui joue les fantomes.
J'ignore si c'est sincere, ou juste son talent inné de manipulation et de charisme, mais il me semble que Priama sait faire preuve de lucidité et d'humilité comme la discussion avec Cellendhyl à propos de la faiblesse des Puissants qu'est l'orgueil. L'entrevue du debut avec Constance aussi.

Et, Erudia, si tu monte ton commando, je m'inscrit. Je ne suis pas toujours efficace et les trous dans le texte ça me connait aussi ( en preuve, ma fanfic encours de rédaction. J'ai surtout un problème avec les dialogues), mais je peux toujours filer un coup de main.
Revenir en haut Aller en bas
McQuartier

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 31 Jan - 23:04

Je n'ai pas eu le courage de lire tous les messages et pardon si je re-soulève des points déjà soulevés

Histoire de comprendre un peux mieux mon point de vue, j'ai découvert, en grande joie, qu'il y avait eu une suite
a Belle de mort qui était pour moi un point final aux aventures de Cell. C'est donc deux tomes que j'ai eu le plaisir de dévorer à la place d'un ^^.

merci M.Robert Wink

je serais d'avis de dire que ce tome est le plus frustrant de la série. En effet l'action semble moindre quand on le compare aux 5 premiers.
l'Ange a les ailes coupé par la législation de la lumière et les manières de Constance. Alors que l'on a l'habitude d'un Cellendhyll, Judge dred, qui applique sa propre justice selon son vouloir.
Et tant d'autres petites choses agacent. Même si elles ce justifient avec un minimum de sens du scénario.
Tous ceci est, à mon humble avis. Une volonté de ta pars (ouais je te tutoie M.Robert) et une des conséquences de la sérialisation,il y a des tomes qui servent de charnière pour permettre de mettre un arc en place. Attention à ne pas partir comme M. Robert Jordan, paix à son âme,
qui n'a même pas plus finir son ouvrage. la Roue du temps, un pilier de la fantaisie pour moi
Le faite que les années passent joue aussi son rôle l'on ressent que Cell grandis, humainement, tome après tome. Et toi avec lui.

Pour le coup cette remarque sera bien moins constructive, quoi que. Je ne ressent plus la symbiose qu'il y avais entre l'Adhan et la Belle.
En tannant compte qu'elle a perdu sa magie quand le vrai seigneur des ténèbres, j'ai perdu son nom, a été libéré.
Pareil quand a l'utilisation du Hyoshi'Nin, Maitrise-t-il la technique ? car il l'utilise sans problème au début du tombe 6 pour écarter une autre ombre, encore un nom oublié. Alors qu'il subi ce pouvoir plus qu'il ne le maitrise à la fin du tome 7.

je tiens tout de même à précisé que je donne mon avis sans grande prétention Embarassed . Et que j'ai englouti chien de guerre comme les premiers.
Je prend donc patience en attendant ce tome 8 qui me semble va faire plaisir à plus d'une imagination.

Ps : Merci aussi pour les vacances de boule de poile, que j'ai lu les pieds dans le sable sous un parasol, un moment de paradis sunny
Et si mes propos sembles confus le vert-bleu n°5 qui me tien compagnie vous présente ses excuses, pareil pour l'orthographe.

Revenir en haut Aller en bas
Elkihl
Soldat du Chaos
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Jeu 31 Jan - 23:28

Salut les loulou,
et oui je suis de retour depuis tous ce temps, dsl j'ai eu pas mal de deboire qui me prenne beaucoup de temp. j'ai tj continué a vous lire mais je ne pouvais vous repondre.

la je prend 2 min pour vous donner mon avis sur chien de guerre, mais comme je le dit le temp me manquant je vais etre cours,

merci michel pour cette suite merveilleuse, étrange et passionnante.
juste un reproche: TROOOP COURRRS, lol
enfin comme d'ab tu nous tien en halène,
hate que cell et gher ce retrouve

biz a bientot
Revenir en haut Aller en bas
Cellendhyll
Ange du Chaos
avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   Ven 1 Fév - 0:24

McQuartier a écrit:
Je n'ai pas eu le courage de lire tous les messages et pardon si je re-soulève des points déjà soulevés

Histoire de comprendre un peux mieux mon point de vue, j'ai découvert, en grande joie, qu'il y avait eu une suite
a Belle de mort qui était pour moi un point final aux aventures de Cell. C'est donc deux tomes que j'ai eu le plaisir de dévorer à la place d'un ^^.

merci M.Robert Wink

je serais d'avis de dire que ce tome est le plus frustrant de la série. En effet l'action semble moindre quand on le compare aux 5 premiers.
l'Ange a les ailes coupé par la législation de la lumière et les manières de Constance. Alors que l'on a l'habitude d'un Cellendhyll, Judge dred, qui applique sa propre justice selon son vouloir.
Et tant d'autres petites choses agacent. Même si elles ce justifient avec un minimum de sens du scénario.
Tous ceci est, à mon humble avis. Une volonté de ta pars (ouais je te tutoie M.Robert) et une des conséquences de la sérialisation,il y a des tomes qui servent de charnière pour permettre de mettre un arc en place. Attention à ne pas partir comme M. Robert Jordan, paix à son âme,
qui n'a même pas plus finir son ouvrage. la Roue du temps, un pilier de la fantaisie pour moi
Le faite que les années passent joue aussi son rôle l'on ressent que Cell grandis, humainement, tome après tome. Et toi avec lui.

Pour le coup cette remarque sera bien moins constructive, quoi que. Je ne ressent plus la symbiose qu'il y avais entre l'Adhan et la Belle.
En tannant compte qu'elle a perdu sa magie quand le vrai seigneur des ténèbres, j'ai perdu son nom, a été libéré.
Pareil quand a l'utilisation du Hyoshi'Nin, Maitrise-t-il la technique ? car il l'utilise sans problème au début du tombe 6 pour écarter une autre ombre, encore un nom oublié. Alors qu'il subi ce pouvoir plus qu'il ne le maitrise à la fin du tome 7.

je tiens tout de même à précisé que je donne mon avis sans grande prétention Embarassed . Et que j'ai englouti chien de guerre comme les premiers.
Je prend donc patience en attendant ce tome 8 qui me semble va faire plaisir à plus d'une imagination.

Ps : Merci aussi pour les vacances de boule de poile, que j'ai lu les pieds dans le sable sous un parasol, un moment de paradis sunny
Et si mes propos sembles confus le vert-bleu n°5 qui me tien compagnie vous présente ses excuses, pareil pour l'orthographe.


Bon, si tu me tutoies, ce qui est conseillé, tu peux aussi m'appeler Michel, je préfère nettement que M. Robert !
J'en profite pour te souhaiter la bienvenue sur le forum, en espérant que tu t'y sentes à ton aise.
Un forum que j'ai un peu déserté ces derniers temps, comme à chaque fois que je suis en pleine écriture... j'espère au passage que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.

Tes remarques sont justes, Cellendhyll évolue au fil du temps et il y a donc des changements depuis la première saison.
J'aurais pu faire comme les James Bond, me contenter d'écrire une mission d'Ombre du Chaos par roman, sans rien changer à l'Adhan, une construction répétitive, beaucoup moins casse-gueule d'ailleurs que celle que j'ai adopté.
J'ai choisi au contraire de bousculer cette logique et de faire évoluer (ce mot revient souvent, forcément) l'Ange à travers ses choix sentimentaux ou d'allégeance.
J'ai trouvé que c'était beaucoup plus intéressant (et difficile) à gérer et tel est mon choix.

Effectivement, Cellendhyll a perdu ce lien spécial avec la Belle de Mort. Je trouve ça logique, d'autant plus que la dague devenait trop puissante à mon goût. C'est toujours délicat de créer et de gérer un héros "super fort" car s'il devient invincible, où est l'intérêt ?
On m'a d'ailleurs reproché (à tort, selon moi) que Cellendhyll gagnait toujours - ce qui est loin d'être vrai.

Donc, j'essaie de faire gaffe à cet aspect là. De même, avec le Hyoshi'Nin. Je me suis rendu compte que si Cellendhyll le maîtrisait parfaitement et pouvait l'invoquer à volonté, il deviendrait quasi indestructible... Là encore, aucun intérêt pour moi. Cellendhyll dispose certes de pouvoirs secrets mais pas constamment et parfois avec des limites qui peuvent vous apparaître un peu floues (là, c'est que je fais mal mon travail, dsl).

Tu as également raison sur le fait que Cellendhyll tourne un peu en rond depuis qu'il est revenu servir la Lumière, et j'en suis conscient. Il faut dire que j'avance pas à pas, je suis infoutu de prévoir mes romans à l'avance, infoutu, même, de faire un vrai synopsis avant d'écrire un tome (j'ai besoin d'être dans l'écriture de l'histoire pour avoir certaines idées de développement ou de scènes, c'est comme ça, je n'arrive pas à faire autrement).

Donc oui, Cellendhyll est un peu engoncé dans son allégeance envers Priam - et dans sa relation avec Constance. Bon, on peut dire quand même que dans Chiens de Guerre, il retrouve son côté Juge Dredd (il applique sa propre loi), comme tu le dis, et qu'il ne s'encombre pas trop de principes vis à vis de la loi de l'Empire, c'est d'ailleurs à cause de ça que Constance le remet en question. Et c'est justement parce que je faisais le même constat que toi que j'ai orienté le roman dans ce sens. Conflit avec la loi de l'Empire, conflit avec Constance.

Et tu ne peux pas dire qu'il ne se passe pas des choses dans Chiens de Guerre, quand même ! Parce que pour moi, ça dépote pas mal une fois Cellendhyll lancé sur la piste de Vargh Loken... non ?

Et parce que je le trouve un peu coincé dans la cour de Priam, j'ai décidé pour le T8 sur lequel je travaille assidument, que l'Ange avait besoin de plus d'espace, d'où mon idée de lui faire retrouver Gheritarish dans les Terres de Sang, loin des lois de l'Empire, loin de l'influence de Priam. De retrouver cette nature sauvage un peu far west qui me fascine tellement...

De même, on m'a fait la remarque que l'Ange était parfois (trop souvent) pénible à se poser sans cesse des questions notamment sur sa vie amoureuse, et je suis conscient de ce défaut (mais bon, il est fait ainsi, c'est dans son caractère, et j'ai longtemps été comme ça, comme par hasard, donc on peut trouver ça chiant, il n'empêche que c'est un point de caractère réel !).
Toutefois, j'ai intégré ces remarques et j'ai une nouvelle fois décidé de faire évoluer Cellendhyll dans sa manière d'aborder sa vie sentimentale... on verra bien ce que vous en pensez à la lecture de ce tome 8 - dont je n'ai pas encore de titre, d'ailleurs.
(je n'en dirais pas plus sur ce sujet).

Et oui, tu as toujours raison quand tu parles des conséquences de la sérialisation... et de Robert Jordan. J'essaie d'être HYPER vigilant sur ce point, car je n'ai pas envie de tomber dans les mêmes travers - on peut aussi évoquer la fin du cycle de la Compagnie Noire, pas au niveau du début, selon moi, voire carrément soporifique par moment dans les deux derniers tomes.

C'est bien pour ça que je dis que plus j'avance dans le cycle, plus ça devient casse-gueule à gérer. Mais je relève le défi et on verra bien où ça me mènera.
Il serait bon d'ailleurs, une fois ce tome terminé que je laisse un peu l'Adhan de côté pour m'aérer la tête (c'est un autre débat).

Pour vous rassurer, je peux quand même annoncer que je suis loin, très loin d'avoir exploité l'univers des Plans, que j'ai encore pas mal d'idées en réserves, pas mal de pistes que j'ai laissées de côté et que je vais devoir reprendre. Il y a de la matière à exploiter, donc ^^

Mais je ne dois pas me cramer l'inspiration (c'est épuisant par moment d'écrire^^), j'en suis bien conscient, ou sombrer dans une espèce d'automatisme de création ou d'écriture, c'est pour cela que je parle de m'aérer la tête - non pas en n'écrivant plus mais en écrivant autre chose.

J'espère arriver à pouvoir me remettre suffisamment en question sur la durée pour me renouveler, c'est un objectif ancré très fort en moi... est-ce que j'y arriverais ou pas ? Je n'en sais rien, on ne pourra juger que tome après tome.

J'attends déjà les gens qui vont râler en disant que ce n'est pas normal que soudain l'Ange quitte la cour de Priam mais bon, c'est la rançon du succès, plus mes romans marchent, plus les lecteurs sont critiques avec moi... là encore, je vais me répéter : j'assume !

Bon, il est tard, j'ai un roman à écrire, je vous laisse !

ps pour tous : si vous avez posé des questions sur mon univers, mes romans ou mes personnages et que je n'y ai pas répondu, c'est que je ne les ai pas vues, donc n'hésitez pas à vous manifester à nouveau !

Bonnes lectures à vous tous !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chiens de Guerre : vos impressions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chiens de Guerre : vos impressions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chiens de Guerre : vos impressions
» Chiens de Guerre
» Akh', Chien de guerre
» Présentation des Chiens de guerre V.2.0
» recherche chiens de guerre en 28 mm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ange du Chaos: le FORUM :: Les Mondes de Michel Robert :: L'Hotel Meuritz-
Sauter vers: